Archive pour le mot-clef ‘global compact’

Audencia Group, 1er établissement d’enseignement supérieur labellisé Lucie

28mars2013

Audencia Group devient le 1er pole d’enseignement supérieur et de recherche labellisé LUCIE et illustre ainsi à nouveau la force de son engagement dans le domaine de la responsabilité globale.

LUCIE est le label de référence en matière de RSE en France. En l’obtenant, Audencia Group prouve son engagement dans une démarche de respect de toutes ses parties prenantes conformément aux principes du développement durable et de la responsabilité sociétale et s’inscrit dans une démarche de progrès continu.

Pour l’obtenir, Audencia Group a répondu à un cahier des charges comprenant 28 principes d’action regroupés en 7 engagements qui correspondent aux questions centrales de la norme ISO 26 000 :

  • Respecter les intérêts des clients et des consommateurs,
  • Préserver l’environnement,
  • Agir avec loyauté et responsabilité sur les marchés,
  • Valoriser le capital humain,
  • Respecter les droits fondamentaux de la personne,
  • Conjuguer les intérêts de l’entreprise et l’intérêt général,
  • Assurer la transparence de son système de décision et de contrôle.

Le label a été délivré à la suite d’une évaluation externe réalisée par VIGEO, leader européen en matière de notation extra-finanicère. Un comité de labellisation indépendant a ensuite décidé, en tenant compte du rapport d’évaluation et du plan de progrès, de l’attribution du label LUCIE à Audencia Group. Cette évaluation doit être renouvelée tous les 18 mois, afin d’assurer la continuité des progrès d’Audencia Group en matière de responsabilité globale.

Cette labellisation LUCIE s’inscrit dans la stratégie plus globale d’Audencia Group en matière de responsabilité globale et sa volonté d’être pionnier dans domaine. Dès 2004, Audencia Nantes a été la première institution d’enseignement supérieur et de recherche en France à signer le Global Compact des Nations Unies. En 2006, à l’invitation des Nations Unies, elle a participé à la définition des Principes pour un Enseignement Responsable du Management (PRME). Enfin, depuis 2010, elle est la seule institution académique française à avoir signé un partenariat stratégique avec le WWF France.

Merci à toutes les équipes au sein d’Audencia Group ainsi qu’à nos parties prenantes externes qui nous ont permis d’obtenir le label LUCIE !

Conclusions du Corporate Sustainability Forum

22juin2012

Après cinq jours d’échanges entre plus de 2700 participants dans le cadre du Sommet Rio+20, le bureau du Global Compact vient de publier les conclusions du Corporate Sustainability Forum précédé par le Forum des Nations Unies pour un Enseignement Responsable du Management sponsorisé par Audencia.

Ces conclusions contiennent un chapitre entier dédié au rôle des institutions d’enseignement supérieur en management. Ce chapitre mentionne notamment le guide des pratiques innovantes que le bureau des Principes pour un Enseignement Responsable du Management a publié et qui contient trois initiatives développées à Audencia. Il invite surtout les gouvernements nationaux à soutenir et à encourager l’enseignement supérieur à mieux intégrer les principes de la responsabilité globale, notamment en finançant des programmes d’enseignements et de recherche dans ce domaine.

Dans le domaine de la finance, les conclusions invitent les gouvernements nationaux à promouvoir l’investissement responsable, en intégrant les principes de la responsabilité globale dans le management des risques des fonds d’investissements privés et publics, en promouvant le reporting social et environnemental par les grandes et les petites entreprises et en créant des avantages financiers pour les entreprises responsables.

Vous pouvez télécharger ici le texte complet des conclusions.

Rio+20 Corporate Sustainability Forum

18juin2012

Après les deux jours du Forum des Nations Unies pour un Enseignement Responsable du Management, j’ai enchaîné pendant 3 jours avec le Corporate Sustainability Forum réunissant les entreprises signataires du Global Compact des Nations Unies.

Les ateliers m’ont permis de découvrir de nombreuses pratiques innovantes montrant que les principes de la responsabilité globale sont aujourd’hui intégrés par des entreprises du monde entier et que l’engagement social et environnemental n’est donc aucunement réservé aux entreprises européennes et nord-américaines. Au contraire, les pratiques les plus originales et les plus performantes semblent surtout naître dans les pays dits émergents, mais qui ont en réalité émergé depuis un certain temps… Par ailleurs, beaucoup de ces pratiques sont imaginées et mises en oeuvre en partenariat avec des ONG locales.

Le grand enjeu consiste désormais à porter ces pratiques à une plus grande échelle pour faire face à l’ampleur des défis économiques, sociaux et environnementaux et à l’urgence qu’il y a à agir. Pour moi, les écoles de management ont un rôle essentiel à jouer dans ce domaine. C’est à nous de diffuser ces pratiques innovantes, en analysant comment d’autres entreprises peuvent non pas les copier mais s’en inspirer. Et, c’est à nous de former des managers capables d’inventer d’autres pratiques de ce type avec l’ensemble des parties prenantes. Ne perdons pas de temps !